dimanche 28 juin 2015

Dieppe > Le Crotoy > Boulogne sur mer > Wimereux > Calais > Dunkerque

C'est de tout en haut de notre chère France que je vous écris,

Je suis à Dunkerque, chez Martoche, merci merci :


Je vous avais quitté à Dieppe, où j'ai dormi chez Beus, un ami d'Arthur Alt, qui bosse cette saison à la base nautique de la Varenne.

Apres 70 km c'est au Crotoy dans la baie de Somme que j'atteris, chez Jackie et Tiphaine qui s'occupent du buisness de promenade en calèche dans la baie.


Je pars à coté de la calèche en mono, les chevaux louchent pour m'observer, c'est chouette !

video


Après une balade dans la baie de Somme pour aller observer ses phoques (je vous épargne les photos de petites tâches noires à l'horizon hein), je rejoins la route et re la plage, car c'est vraiment chouette de rouler sur la plage :)


Parfois, faut enlever les chausses pour traverser les cours d'eau de baïnes...



Et quand les cours de baïnes ne sont pas trop gros, et que le sable est bien dur, on peut y aller direct, sans descendre !

video



Merci à Yves, qui m'a accompagné en faisant son jogging, pour ces belles photos!

Apres quelques 90 km (BIM RECORD PERSO !) j'arrive à wimereux, chez Arthur, qui m'attend avec une petite journaliste de la voix du nord... article ici : http://www.lavoixdunord.fr/region/un-fou-de-monocycle-en-etape-a-wimereux-durant-son-tour-ia31b49089n2911638#utm_medium=redaction&utm_source=facebook&utm_campaign=page-fan-boulogne


Je passe une journée de repos à Wimereux, j'en avais bien besoin, je ne m'étais pas arrété depuis Hennebont pour mon J-50...


Je découvre le Welsh, vla comme c'était bon ! Du cheddar, du fromage, du jambon, du pain, de l'oeuf, des frites, et ça se déguste avec une bière, eh oui ! Mangeons local !


Arthur et Emilia m'accompagnent jusqu'à Audresselles en monocycle bin sur !



video



On passe par dessus la Slack (sisi je vous promet, la Slack, photo à l'appui : )


Ce cher Arthur m'a fait visionner "le ptit Quinquin" une série policière de 4 épisode, tournée dans le coin, avec tout plein d'endroits que j'ai revu, dont le monument aux morts d'Audresselles. On interprète le morceau "cause i knew", et après l'original pour ceux qui préfèrent :

video


C'est dans cette lancée que je me dépatouille pour me retrouver devant le Bunker du ptit Quinquin, tchekez un peu la taille de Henriette à côté de la taille du Bunker !


La suite du trajet vers Calais me réserve deux bonnes côtes, celle du Gris-nez et celle du Blanc-nez, une photo en haut du Blanc-nez vous donne une petite idée de l'altitude du machin :


Attention, les images qui suivent risquent de vous énerver, même moi en me re-regardant je me suis trouvé énervant! Le mec tout le temps sur la plage !

video

Le sable sec, avec le vent dans le dos, qui semblait courir avec moi, le long du rivage, c'était certainement un des instants les plus magiques du voyage!


video

Du coup, vous avez certainement deviné...

je suis arrivé à Calais, ce samedi aprem, le soleil caresse les peau trop blanches des plagistes Calaisien, certains sont déjà cramés, j'entends les premiers accents du nord, je croise quelques migrants qui demandent désespérément des l'aide pour traverser la manche...

J'essaie de m'inscrire au Holi run du lendemain, une course à pied qui se fait déguisé et en couleurs, les organisateurs refusent ma grande roue, tant pis, je m'incrusterai demain, ils n'auront pas le choix !

En attendant, il me faut trouver des hôtes pour ce soir, c'est vrai que le "problème" des migrants se fait pas mal ressentir, les gens m'en parlent beaucoup, et plutôt en mal... Je tombe par hasard sur Pauline qui gère l'auberge de jeunesse du coin, et qui me dégote une chambre après m'avoir dégommé aux fléchettes. Yeah!

Le lendemain, comme prévu, je squatte l'arrivée du Holi Run, et quelle riche idée ! Si Henriette a plutôt été épargnée, on ne peut pas dire la même chose de ma face !



Je prend donc la route avec cette tronche, direction Dunkerque, toujours via les plages et les départementales !

C'est le décor industriel et les bruits des moteurs de motos qui me font dire que je suis bien arrivé à destination :

video

Oui j'ai du faire demi-tour au bout de cette digue de 6 km, sale histoire, le pont était en maintenance :(

video

Je suis arrivé à l'arrivé du Triathlon de Dunkerque, qui m'ont ravitaillé et filé un pain d'épice et pleins de barres énergétiques! Youpiiiii


Gros bisous de Dunkerque !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire